Site Villas Club France
Réseau d'agences
de proximité
Maisons modernes
et personnalisables
Configurateur
en ligne

BIENTOT … LA REGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE 2020 !

re 2020 1

BIENTOT … LA REGLEMENTATION ENVIRONNEMENTALE 2020 !

Le secteur du bâtiment représente plus de 40% de la consommation totale d’énergie et environ un quart des émissions de CO2. Cela en fait un élément important de la lutte contre le réchauffement climatique.

Ainsi, la Règlementation Thermique 2012 (RT2012) en vigueur aujourd’hui (RT2012) avait pour principal objectif de limiter la consommation d’énergie primaire (Cep) à 50 kWhEP/m²/an en moyenne.

La future Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020) élèvera cet objectif à un échelon supérieur, avec l’obligation pour les nouveaux bâtiments d’utiliser des énergies renouvelables, et de présenter un bilan « énergie positive », c’est-à-dire de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

C’est le premier objectif de cette nouvelle règlementation, qui, outre une isolation encore supérieure du bâti, poussera au développement de dispositifs de production et d’autoconsommation, tels que les panneaux solaires, et les systèmes de chauffage à rendement élevé, tels que pompe à chaleur et chauffe-eau thermodynamique.

Un autre objectif de la RE2020 sera la « neutralité carbone », qui consiste à faire en sorte que les émissions de gaz à effet de serre soient limitées, et que les bâtiments ne consomment que des énergies bas carbone (électricité, bois, solaire…)

Enfin, la RE 2020 devra également tenir compte du réchauffement et assurer un bon niveau de confort en été. A l’évidence, cela se fera préférentiellement à l’aide de solutions passives ne générant pas de consommation supplémentaire d’énergie.

 

Quelles énergies ?

L’objectif est donc de promouvoir des bâtiments consommant des énergies renouvelables et bas carbone. Cependant actuellement, la RT 2012 considère un coefficient de 1 pour les énergies fossiles telles que le gaz (1 kWh utilisé = 1 kWh d’énergie primaire) tandis qu’elle considère un coefficient de 2,58 (1 kWh utilisé = 2,58 kWh d’energie primaire) pour l’électricité, afin de tenir compte des pertes en ligne dues au transport de l’électricité. Que sa production soit tirée de ressources fossiles, du nucléaire, ou de ressources renouvelable (solaire, éolien, …), l’usage de l’electricité est donc pénalisée par la RT2012.

La conclusion logique serait donc que la nouvelle Reglementation Environnementale 2020 révise à la baisse le coefficient de conversion de l’électricité, ce qui permettra de promouvoir les solutions de chauffage et de production d’eau chaude sanitaires électriques à rendement élevé : pompe à chaleur, chauffe eau thermodynamique, vmc double flux thermodynamique, …

 

L'isolation du bâti reste le point clé

Dans tous les cas, le renforcement de l'isolation du bâti restera un pré-requis. VILLAS CLUB a d'ores et déjà pris en compte cette contrainte, en adaptant son procédé constructif en vue d'une meilleure isolation et d'une meilleure étanchéité à l'air.

Retour aux Actualités

4.9 / 5
33 avis clients Villas Club